[TOP#12] Les résolutions d’un infocomien

“Cette année, je…”. Bon, qui dit nouvelle année dit nouvelles résolutions, que vous ne tiendrez que quelques mois, quelques semaines, quelques jours ou quelques heures. Cette année pas plus que l’an dernier, rien n’y fera. Ce n’est pas parce que vous avez dansé sur Ramenez la coupe à la maison pour fêter 2019 que votre vie va changer. Quoi que, les bonnes résolutions, c'est à vous de les fixer, et de les tenir... ou pas ! Retour sur 10 idées qui vous ont déjà temporairement traversé l’esprit. Ne tardez pas à respecter - ou trahir - les promesses que vous vous êtes faites….

Cette année…

    1. Je reprends le sport

LA résolution que l’on retrouve chaque année. Ne vous demandez pas pourquoi vous avez raté votre bus ce matin en allant à l’IUT. Et bien sûr, impossible de courir pour le rattraper… Vous les sentez ? Eh oui, les kilos en trop sont là. Merci aux fêtes de Noël (ou plutôt au foie gras, à la bûche et les verres de trop). Maintenant que ceci est derrière nous, le moment est venu… Après des jours de plaisir intense, il est temps de vous reconnecter aux salles de sport de Besançon. On les sent venir aussi, les excuses pour ne pas tenir votre résolution sportive.

 

    2. Je mange équilibré

Vous vous en mettez tellement plein le bide pendant les fêtes qu’une fois le 31 Décembre passé, votre estomac (et votre jogging) craque. Il est très facile à ce moment-là de dire « je ne mangerai que des légumes, et tous les jours », « adieu les pizzas et les frites ». Sauf que ça dure… 3 jours. Après, votre pote vous appelle : « Big Ban ce soir ? ». Vous ne pouvez résister. Mais vous pouvez le faire, vous pouvez faire redescendre ce cholestérol. Courage, chaque légume compte.

 

    3. Je trouve un stage

Evidemment, certains y pensent depuis des mois ou l’ont même déjà trouvé… et d’autres commencent seulement à entreprendre des démarches, voire à se poser des questions uniquement en Janvier. Vous l’avez tous dit à Noël : « Promis Maman, je ferai aujourd’hui ma lettre de motivation, et finirai mon CV »… Sauf que vous vous êtes complètement perdus entre votre téléphone et le dernier épisode de Black Mirror. Il est grand temps d’arrêter de vous raconter des bêtises et d’agir enfin. Parce que ce n’est pas le Père Noël qui vous a franchement aidé dans vos recherches.

 

    4. J’économise de l’argent… pour le voyage de deuxième année

Autrement dit, je ne m’endette plus à la machine à café de la cafet’. Faire les comptes en Janvier c’est se rendre compte que la dernière fois que vous avez fini un mois sans être à découvert, vous ne connaissiez encore pas Google Drive. Il est aussi de votre devoir de penser à demain : poursuite d’études post-ICB, futures vacances, nouveaux projets, pensez-y. Cela peut avoir un coût conséquent donc anticipez-le. Car les problèmes naissent toujours d’un manque d’anticipation.

 

    5. Je sors moins

Traduction : je fréquenterai davantage la salle co-working que la Fontaine. Et cela vous permettra déjà d’économiser de l’argent. Après des vacances de Noël rythmées par de nombreuses soirées, vous vous dîtes « 2019, – de soirées + de travail ! »... Pourtant, cette idée change vite lorsque l’on vous propose d’aller boire un verre avec tous vos amis bisontins que vous n’avez pas vu des vacances.

 

    6. J’organise mieux mes cours

Organisation. Ce mot vous dit quelque chose ? « J’anticipe mes partiels », « je fais mes devoirs en avance », « je ne rate aucun amphi », « je fais des fiches » etc… On les connaît. Vous avez acheté des fiches Bristol pour tenir ces résolutions ? Il serait peut-être temps de vous acheter de la sincérité envers vous-même… Ces pseudo promesses que vous allez tenir trois semaines ça vous connaît… donc arrêtez de vous mentir à vous-même et jetez ces fiches que vous n’utiliserez sans doute jamais. Après tout, c’est pour vous et votre DUT…

 

    7. Je deviens un as des fourneaux

On connaît tous ce fameux cadeau qui nous pousse à réfléchir sur notre manière de cuisiner : le livre de recettes offert spécialement par notre grande tante… « Oh merci beaucoup, je vais pouvoir enfin me mettre à cuisiner ! ». FAUX. Arrêtez de vous mentir puisque, dès la rentrée, vous remplacerez ce livre par Deliveroo ou Uber Eats. Ah ça vous parle mieux ça ? Alors ne vous prenez pas pour Cyril Lignac et retournez sur votre canapé en acceptant la réalité.

 

    8. J’arrête de fumer… pendant une semaine

Dire que vos proches voulaient que vous arrêtiez est un euphémisme. Bon c’est la sixième année que vous essayez d’arrêter de fumer mais rien n’y fait. Cigarettes électroniques, patchs, hypnose, nicorette, le S3, le sport, le yoga, vous avez tout essayé. Fin, vous avez sûrement réussi à ne pas fumer… pendant une semaine, car vous étiez à découvert et sans paquet de cigarettes.

 

    9. Je deviens éco-responsable… comme Cristel

Là on touche un point très important. On ne veut pas passer pour Greenpeace, mais l’environnement est devenu une urgence pour notre génération. Eh oui, vous faîtes aussi de belles promesses à votre planète…Au début ça commence par du tri, prendre le vélo ou marcher à pied… Puis, votre flemme rattrape cette envie verte. Ne vous laissez pas dépasser par la tonne de choses à faire, et motivez-vous à respecter vos engagements. Ça commence par des petits gestes simples qui ne vous prennent pas trop d’énergie !

 

    10. J’arrête de faire des résolutions que je ne tiendrai pas

Il reste une ultime solution : vivez votre vie comme vous l’entendez et ne vous soumettez pas aux diktats populaires. Néanmoins, si vous toussez à la moindre accélération, que vous n’avez pas votre semestre, que vous êtes à découvert : ces résolutions vous sont probablement utiles…

 


Pour finir, nous vous souhaitons une excellente année 2019 ! Riche en fous rires, en diaporamas mais surtout marquée par les moments  à la Fontaine et bien d’autres… Profitez des instants ICB et gardez le meilleur. Essayez aussi de respecter vos résolutions, celles qui comptent le plus pour vous !

Rédactrice qui comblera le manque d’inspiration de Théo. Ne vous inquiétez pas, je ne parlerai pas de Socrate dans les articles…

Bisous à vous, et à Mercredi prochain.