Les personnalités de la pub : Joe la Pompe

Un chevalier qui surgit hors de la nuit. Il signe son nom à la pointe de sa plume, un J, qui signifie Joe. Et oui, on vous parle bien du grand Joe la Pompe. Le connaissez-vous ? Laissez nous vous présenter ce défenseur de la publicité authentique.

Un homme masqué, pour démasquer les copieurs. Depuis 1999, Joe la Pompe sillonne le monde de la publicité à la recherche de la moindre similitude entre deux d’entre elles. Simple coïncidence ou plagiat, libre à vous de juger. Ce blogueur, détaché de toutes organisations, souhaite partager un maximum ses trouvailles à tous les amoureux de la publicité créative.

Joe la Pompe, fervent défenseur de la créativité, est la référence anti-copycat.

La fin des Copycats

Il est d’abord important de définir ce qu’est un Copycat. Non, ce n’est pas l’un des antagonistes des X-Men, mais bien un terme pour désigner un « copieur » dans le domaine de la publicité. Il chasse la moindre similitude entre de nombreuses pubs et dénonce la « créativité paresseuse » et les « coïncidences, ou manque de culture des auteurs ».

En plus de donner son avis personnel, généralement dans la langue de Shakespeare et celle de Molière, il vous offre la possibilité de vous exprimer en jugeant vous-même ces ressemblances. Vous aurez donc le choix entre Coïncidence ou Copycat en toute liberté.

Un homme pluridisciplinaire

Ancien étudiant d’un DUT Infocom, Joe la Pompe est un personnage aux nombreuses facettes. En plus de tenir l’un des blogs les plus importants sur la publicité, il est auteur et conférencier. Il effectue également des services auprès des agences/jurys de festivals publicitaires ou encore pigiste pour des magazines comme CB News, Pub ou encore AdFormatie.

Le jeune écrivain vient de sortir son troisième livre, Copy Paste, destiné à recenser 572 campagnes publicitaires auteur de Copycats. Certaines de celles-ci ont même été récompensées dans de grands festivals. Ce livre se veut également interactif grâce aux nombreux hashtags, menant directement au site joelapompe.net afin de donner son avis directement en ligne.

On peut dire bonjour aux anciens d’ICB présents sur cette photo.

Joe est également youtubeur, où, dans la même lignée que son blog, il tient une rubrique « Copycat or Coincidence ». Mais ici fini le print, il s’attaque maintenant aux publicités vidéo.

Un masque pour démasquer

Aimé par les passionnés, il reste néanmoins détesté par les publicitaires. En effet, son blog n’est pas au goût de tous, surtout pour les agences ciblées par notre blogueur. « J’ai reçu des menaces diverses et variées ». Malgré tout, Joe la Pompe ne se dégonfle pas face à ces grandes entreprises. Son nombre de followers et sa notoriété font de lui un influenceur 2.0. Cependant, il préfère rester loin de tout ça et ne souhaite pas s’afficher au grand public. Sa cagoule le rend beaucoup plus libre et lui sert donc de protection, l’anonymat étant indispensable pour sa protection.

En exclusivité et rien que vous, nous avons trouvé LA vidéo révélant sa véritable identité.

Joe la Pompe est un personnage incontournable de la publicité française. Pour vous, étudiants en infocom, et plus particulièrement en publicité, il est indispensable de le connaître et de suivre régulièrement son contenu. Pour ça, rendez-vous sur son blog ! Il est également très actif sur Twitter (@Joelapompe) où il poste régulièrement des Copycats, souvent inédites par rapport au blog. On peut souligner sa participation en tant que juriste au Challenge national de FIAT en 2014, organisé par notre IUT. On ne peut qu’espérer un retour de la part du blogueur à Besançon pour nous partager son expérience.

Rédacteur.

Fan inconditionnel de Théo Vigezzi, je compte néanmoins dépasser le maître. J’ai beau clabauder que le mot pétrichor devrait être plus utilisé, j’espère que ma nitescense ne vous aveuglera pas.