2018 : une année ICB dans le rétro

Lorsque les fêtes approchent, nous avons toujours ce sentiment étrange que tout est allé trop vite. Nous sommes déjà mi-décembre, et 2018 est bientôt de l’histoire ancienne. Même si l’année n’est pas tout à fait terminée, il est temps de regarder dans le rétro pour se projeter sur 2019. 50 ans, voyage, challenges, départs… ICB a vécu une année qui se distingue des autres. Pour résumer : unique.

Un bond en arrière

2018, c’est d’abord 50 ans. 50 ans que l’IUT continue d’animer la vie de chaque étudiant passé ici. L’histoire infocomienne commence en 1968, à Besançon, rue de l’Observatoire à l’IUT Besançon-Vesoul. Depuis, plus de 30 000 étudiants ont établi une part de leur vie dans ces mêmes couloirs que nous fréquentons aujourd’hui. Durant l’année 2017-2018, ICB & l’IUT ont ainsi eu l’occasion de fêter un demi-siècle d’existence. Après de nombreux événements organisés depuis la rentrée, l’institut a donc clôturé son année sous le signe du jubilé. L’occasion pour les dirigeants et enseignants de revenir sur les évolutions de ces cinquante dernières années et d’évoquer les perspectives sur l’avenir de l’IUT.


L’année 2018 c’est aussi – et surtout – les événements perpétuels que personne ne peut éviter. De la traditionnelle Journée Portes Ouvertes à l’édition franco-anglaise du voyage de deuxième année en passant par les stages, 2018 a permis, aux uns, de plonger pleinement dans l’aventure ICB et, aux autres, de conclure en beauté leur parcours infocomien. Car oui, l’heure des au revoir des 2A, prêts à prendre leur envol professionnel, a sonné. Des au revoir, et non des adieux, car Info-Com ne nous quitte jamais. Touchés par leur départ, les première année, maintenant seuls, ont dû prendre leurs responsabilités. À commencer par les projets tutorés dont ils ont pris le relais, afin de redonner une nouvelle âme à ce département désormais essoufflé de ses ex-2A. Malheureusement, ce n’était pas les seuls départs. Comment ne pas oublier Pierre Guillemard, avec ses « punchlines » dont lui seul a le secret ainsi que Martine Devichi et ses « key words »  qui ont marqué l’histoire du département ? Une belle retraite nous leur souhaitons !

 

Bienvenue. à. ICB. Do you remember ?

Des départs, mais des arrivées heureuses et nombreuses. Alors que la France ajoutait à son maillot sa 2ème étoile, ICB s’apprêtait quant à lui à rassembler dans ses couloirs 180 nouvelles étoiles montantes de la communication. La famille s’agrandit une nouvelle fois. À côté des 2A en folie et heureux de se retrouver, les néo-infocomiens restaient attentifs et impatients de découvrir leurs nouveaux parrains et marraines désignés par numéro de téléphone (pour certain(e)s, répondre à des numéros de téléphone dès le 4ème jour de cours était un record). Merci la Korpo.  

Parce que le mot d’ordre est bienvenue, il a fallu les plonger au cœur de l’aventure ICB. À commencer par la seule et unique journée d’intégration. En quelques mots : une équipe de 2A sauvages déguisés en tout et n’importe quoi est arrivée en courant lors d’un prétendu cours en amphi. Bienvenue à ICB… L’intégration rime aussi avec WEI ! En trois mots : rires, soleil, et musique. Les nouveaux ont pu se découvrir sous leur plus grande forme l’espace d’un week-end d’Octobre ensoleillé (tellement rare qu’on devait le préciser).

Il est cependant temps de laisser les instants d’intégration de côté. Place aux jours d’automne, et au ciel grisé du mois d’Octobre (et pas que, nous sommes en Franche-Comté rappelez-vous…). Les jours raccourcissent, mais pas le quotidien des infocomiens qui se retrouvent avec de nombreux dossiers et travaux collectifs à traiter. Les journées en salle co-working ou en salle 202 sont désormais choses communes…

Pour couper cette atmosphère de travail, la JDA a usé de sa force et de sa magie ! Une opportunité exceptionnelle pour les 1A de rencontrer des anciens de la famille, de partager, créer du lien et toucher d’un peu plus près le monde professionnel. Des rencontres qui servent d’exemple tout au long de l’année…  À ne pas oublier pour plus tard lors de vos choix de parcours.

JDA 2018

Partages, rencontres et souvenirs sont au rdv dans cette vidéo dédiée à la JDA 2018 ! A partager sans modération 📹😉

Publiée par Iut Info-com Besançon sur Mardi 9 octobre 2018

 

Le S3, pour finir l’année en beauté (ou pas)

Et si on finissait l’année avec ce S3 ? Semaines lourdes, dossiers pleins la tête pour ensuite terminer sur des partiels de gestion et de droit… Mais, qui dit S3 dit aussi challenge. Conseil aux 1A : les mots « poêles », « casseroles » et « éco-responsable » sont aux 2A ce que Voldemort est à Harry Potter. Alors soyez prudents. Le challenge interne : cette semaine chargée (comme toutes les autres du S3 finalement), où l’on croise des étudiants en plaids avec des thermos de café et des visages très éprouvés par la fatigue. Car c’est un exercice qui compte. Il met au défi le mental, la réflexion, la créativité, la rédaction, l’expression orale, mais surtout le travail d’équipe. Une épreuve difficile que chacun a su passer avec brio. Nous ne pouvons que vous féliciter… Mais ce n’est pas fini. En Janvier, les 2Num devront affronter le challenge de la Veille, pendant que les 2Pub et 2Com feront face au Challenge de la Pub, dont la finale nationale aura lieu à domicile. Et on compte sur vous pour venir soutenir Besançon…

CHALLENGE INTERNE 2018

Voici enfin la vidéo retrospective de l'événement qui a rythmé le S3 des étudiants de deuxième année… Le challenge interne 2018 en image pour vous ! 😉

Publiée par Iut Info-com Besançon sur Mardi 20 novembre 2018

 

Ce S3 n’était pas gagné mais nous avons survécu à ces jours d’acharnement. ICB c’est aussi ça, la difficulté pour ensuite progresser. Un grand bravo à vous tous. Nous pensons évidemment aux 1A et leur souhaitons « courage » puisque, dès cette semaine, ils seront en train d’écrire, non pas leur liste de Noël, mais leurs réponses aux questions des DS. Vive les partiels de Décembre !

Ce chapitre 2018 se clôture désormais pour ICB. Ce fut une année à l’image du département : « bonheur mais travail car studieux, mais soirée car amis, donc folie« . Merci pour cette année si riche en rebondissements qui n’a cessée de nous étonner et de nous vendre du rêve. En Info-Com, les années passent mais ne se ressemblent pas. Nous fermons le livre pour en ouvrir un nouveau pour commencer cette année 2019. Qui dit nouvelle année, dit nouvelle histoire…

 


En attendant ces nouveaux chapitres, bonnes fêtes à tous ! (et doucement sur le foie gras…)

Rédacteur.

Veuillez m’excuser du manque d’inspiration pour ma bio. Mais ne vous inquiétez pas, j’en aurai pour le blog…