Un chapitre qui se termine

Vous vous en rappelez peut-être, les 2A, de ce nouveau chapitre de votre vie. De cette rentrée de septembre 2019, de cet amphi bondé dans lequel on ne trouvait même pas de place pour s’asseoir. De ces premiers sourires échangés, de cette fameuse phrase de Madame Spagnul « Ça va être les deux plus belles années de votre vie. » Au final, n’était-ce pas vrai ?

 

Au S1, on découvrait la famille ICB

Dora Sébat, 2NUM  ❝ lnfocom m’a fait vivre deux années de dingues ! Avec une classe comme les num pas le temps de s’ennuyer, j’ai de supers moments en tête que je n’oublierais jamais (surtout le wei !)

On peut dire que tout a commencé sur les chapeaux de roue. Il y a d’abord eu les premiers cris Infocom, le bonheur d’être regroupés tous ensemble dans le même but : devenir des pros de la com et de l’apéro. Très vite, il y a eu le jeudi d’intégration : la course en ville, les déguisements hauts en couleur, les verres partagés et la soirée à la Fontaine. Ensuite le WEI, un week-end qui aura été marqué par un record de litres de bières à l’étudiant au carré, mais aussi par des fou-rires endiablés. On salut nos K-ctus, qui nous aurons vendu du rêve dès le début de ce chapitre fou.

Notre jeudi d’intégration de 1ère année, septembre 2019

Les amitiés se sont tissées, les soirées de classe multipliées et les souvenirs se sont très vite taillés une place dans nos cœurs.

Des galères de première année, on en a traversé ensemble aussi. Les cours d’éco, la machine à café toujours en panne, les partiels de fin de semestre, les réveils du vendredi matin et la queue interminable au micro-onde… Mais nous avons su tenir face à l’adversité. On a étudié. Un peu, beaucoup. On a appris à faire d’incroyables montages sur Photoshop, des comunikais de praice sans aucune faute d’orthographe et on a (presque) compris comment marchait Google.

C’était un S1 et demi de complicité, de proximité, de bises le matin et de salles de classe remplies.

Camille Tetu-Ly, 2P2 ❝  Mon meilleur souvenir à infocom, c’est la semaine de korpo sans hésiter. Je trouve que c’est la semaine qui reflète le plus l’IUT pour moi. On avait presque carte blanche et on a pu se donner à fond pour profiter et faire une ambiance dans l’école. C’était la première fois qu’on faisait un projet comme ça. Gérer une korpo, improviser et organiser des événements. On a eu des responsabilités et des tonnes de choses à gérer d’un coup, mais ça nous a jamais découragé. On a essayé d’en faire le plus possible pour offrir la meilleure semaine à tout le monde. Ça a mis de la vie à infocom, on se sera tous amusé. J’ai passé ma meilleure semaine et si c’était à refaire, je le referais des tonnes et des tonnes de fois sans hésiter.❞ 

 

Au S2, nos modes de vie ont changé

Schitts Creek Comedy GIF by CBC - Find & Share on GIPHY

Et puis, on a dû dire aurevoir aux autres infocomiens et bonjour à notre PC chéri. Notre fin de première année, c’est avec lui qu’on l’aura le plus passée. C’était un nouveau vocabulaire à apprendre : « Zoom », « Teams », « Rendu sur Moodle » … Des tournures de phrase à maîtriser « Je peux pas mettre la caméra », « Mon micro ne marche pas », « J’ai des problèmes de connexion » … Des écrans noirs, des petites voix peu convaincues et les yeux qui brûlent, on a eu du mal à être au top, mais tout le monde a fait de son mieux. En revanche, niveau même sur Messenger et capacité à faire deux choses en même temps, on s’est tous surpassés. Preuve que le Covid, ça n’apporte pas que du mauvais.

Manon Girard, 2P1 ❝  À ICB, on n’est pas beaucoup, mais on est pleins. 

 

Au S3, c’est un retour plein d’ambitions

Together GIF - Find & Share on GIPHY

Des vacances d’été pleines de soleil plus tard, c’est les grandes retrouvailles et un nouveau chapitre qui s’ouvre en septembre 2020. Élèves, profs… On est tout beau, tout frais, tout bronzé, tous heureux de se retrouver. On ne voit pas les sourires, mais on les devine très bien. Apéros de pré-rentrée, de rentrée, rencontre avec les parrains-marraines… Les K-ptaines ont lancé cette nouvelle année. On a découvert la vie étudiante covidée, mais pas confinée. Masques plus ou moins sur le nez, repas froids (voir micro-ondes dans les coffres des voitures, certains ont été très imaginatifs). S’il y a bien une chose qu’on a jamais su faire, c’est rester séparés.

Tous ensemble, on voulait y rester. Mais le destin en a décidé autrement.

(Les 2COM2 en pleine réflexion)

Deuxième vague de Covid et raz-de-marée de dossiers à rendre, notre S3 fut presque aussi mouvementé que tous les autres, à l’exception près qu’on l’a passé sur notre canapé. Cours réguliers, caméras activées, parties d’Among Us lancées… On est devenu des pros du mode confiné, les profs les premiers. Il a fallu se démener, mais on a eu la chance de prendre la pose (et on adore ça, les pauses) à l’IUT :  semaine photo ou vidéo suivant l’option, ce fut notre petite bulle de réalité. Pendant ce temps, nos filleuls se rencontraient à peine. Deux mois de liberté avant de retourner chez papa-maman, sûrement qu’ils voyaient ça autrement. Qu’on le croit ou non, on était presque heureux de passer les partiels pour se retrouver, à nouveau.

Laurine Bonnefoy, 2P3  ❝  Je garde un très bon souvenir de la semaine audiovisuelle où nous avons réalisé un clip vidéo. On a pu laisser court à notre imagination, notre créativité, apprendre sur de nouveaux logiciels et surtout tous se retrouver. C’était vraiment top et ça a fait du bien au moral après cette fin de S3 ! 

 

Au S4, ensemble pour la dernière ligne droite

Damon Wayans Winner GIF by Lethal Weapon - Find & Share on GIPHY

Notre S4 a continué de surfer sur la vague distancée. Les conversations Messenger ont fumé, les drives se sont surmultipliés, c’était bientôt la fin de l’année. Entre temps, Murfy beaucoup, le challenge interne a su nous réunir. Une semaine intense dont on se rappellera , surtout pour les litres de cafés avalés et les jeux de mots imaginés.

Puis, comme une lueur d’espoir au bout du tunnel, on a connu le retour en présentiel pour les 2A. Les demi-groupes de TP bancals, les caméras dans les salles et encore quelques dossiers à rendre, peu nous importait. Malgré le cover fuego comme on l’appelle, on a su profiter. Murfy 2, aka le challenge national, aura aussi rythmé nos 5 semaines de présentiel. Que d’émotions et de fierté pour les enseignants et les infocomiens : c’est victorieux qu’ICB est ressorti de cette compétition en ramenant pour la première fois la coupe à la maison  !

Le soleil au rendez-vous et la joie de se retrouver avant le grand départ en stage : c’est ainsi que se termine ce chapitre de vie, au cœur d’Infocom Besançon.

Rosalie Weill, 2COM1  ❝  Une meilleure fin pour les deux ans d’IUT n’aurait pas été possible ! On est hyper fiers de nous et on a été une super équipe. On est restés nous-même tout au long et je pense que ça a fait la différence ! On a passé de supers moments de partage !! 

 

Au final…

On est la promo qui aura vu tous les salons des profs, connu les courses au couvre-feu, les réveils à 7h58 pour un cours à 8h, la multiplication des apéros en visio, les JPO ou encore 1895 en virtuel, la vie en pyjama, les arrière-plans sur Zoom et aussi la vraie vie d’ICB, sans masques et sans distance. Mais on a surtout compris la chance que c’était de pouvoir se retrouver en cours et d’être ensemble.

Tout est passé si vite, qu’on est presque déçu de ne pas avoir le BUT. Trois ans pour vraiment profiter, cela n’aurait pas été de trop. Bien sûr, il y a quelques regrets. Ce petit pincement au cœur de ne pas avoir pu vivre tout ce qui nous attendait ensemble.

Léna Clerc, 2COM2  ❝ Pour moi ICB, c’était une expérience professionnelle mais par-dessus tout humaine. Là où j’ai rencontré des personnes géniales, incroyables et drôles. Sans doute la meilleure promo dans laquelle j’ai été. C’est avec la plus grande tristesse que je dis au revoir à ces belles années au sein de cet IUT chaleureux. Un IUT qui accompagne les étudiants et prône une ambiance amicale dans laquelle on se sent forcément bien et entourés. Je recommande à tous les adeptes de la communication de foncer tête baisser au cœur de ce DUT. Vous allez vivre des moments forts et marquants, tels que le WEI, les jeudis soirs, les exposés en groupe ou encore les challenges nationaux de la com ! Sur ce, com’ on dit, à plus dans le bus !

 

Alors oui…

On n’aura pas eu le voyage, mais on était tous dans le même bateau. On n’a pas eu de semaine audiovisuelle en première année, mais nos snaps se souviennent de tous nos moments. On n’a pas eu de WEI, de jeudi d’intégration en septembre dernier, mais l’esprit infocomien ne s’est pas perdu. On a loupé quelques soirées à la Fontaine, mais elle sera à jamais notre repère. On n’était pas toujours en présentiel, mais on a toujours été ensemble.

Malgré les circonstances, ce fut de belles années et un chapitre de nos vies dont on se souviendra longtemps. Ces moments exceptionnels, on les aura tous vécus. Ce sont des souvenirs qu’on ne peut oublier et qui nous uniront toujours.

Aux 1A : kiffez bien vos années, elles passent super vite.

Aux derniers nums : vous terminez une longue et belle série, soyez-en fiers.

Aux 2A : Il est temps de se donner à fond dans le stage, et de prendre son envol et en ne gardant que le meilleur.

Fiona et moi-même avons été les plus heureuses et les plus chanceuses de représenter l’ambiance d’ICB à travers nos articles. Toute l’équipe de la Team 2.0 fut fière d’être le porte-parole des infocomiens. Nous souhaitons à la relève de prendre du plaisir dans toutes ses missions et à tous les étudiants de ne jamais oublier qu’Infocom, c’est avant tout une Famille.

 

Et pour clore ce chapitre en beauté, on s’en fait un petit dernier ?  🔊 

(Tous les gifs de l’article sont tirés de https://giphy.com/)

Perdue dans mon monde de mots, je promets d’en sortir de temps en temps, les bras chargés de lettres, que j’ordonnerai sur la page d’ICB.
Je me roule des manuscrits, bois les paroles de mes auteurs préférés, et tombe parfois en coma idyllique, au grand damne de Fiona.