[Top #2] Ces phrases que l’on a entendues dans un covoit’

Eh oui, aujourd’hui, c’est le retour du top du mois, et qui dit top, dit un maximum de plaisir !

Pour cette deuxième édition, nous avons de nouveau choisi une situation bien connue de la majorité d’entre vous, la terrible épreuve du covoiturage. Que ce soit pour se rendre à Besançon après une bonne semaine de vacances, ou bien pour aller rejoindre des potes à l’autre bout de la France, en tant qu’étudiant, le covoit’, ça nous connaît !

Enrichissant pour certains, plus rapide et plus économique pour d’autres, il faut bien reconnaître que même si tous les trajets sont différents, il y a tout de même quelques moments auxquels on ne peut pas échapper !

Voici donc une petite compilation des phrases que l’on entend inévitablement à bord d’un covoit’ !


Alors… trajet Besançon-Lyon… Demain… 17h30… Jean-Michel F, 63 ans… Heureusement qu’il n’y a que deux heures de route… !

 

Au moins, dans la réservation, y a Sabrina, j’espère qu’elle aura de la conversation !

 

« Allô, Jean-Michel ? Bonjour, c’est votre passager de demain, j’aurai voulu savoir quel était votre point de rendez-vous pour le départ ? Et j’avais aussi une autre question, quand vous dites : pas d’animaux, ça vous dérange que Caroline, ma tortue, voyage avec nous ? Elle est très silencieuse rassurez-vous… »

 

– En cours, 1h avant le départ – « Excusez-moi Monsieur, est-ce que c’est possible que je parte 10min avant la fin du cours ? Parce qu’en fait j’ai un covoit à 17h30 à la gare, et si je n’ai pas le bus de 16h53, je serai en retard… »

 

« Bonjour ! C’est bien vous Jean-Michel ?

_ C’est bien moi, tu peux monter ! Par contre le coffre est déjà plein !

_ Euh… Excusez-moi, mais… Sur l’annonce c’était écrit « BMW série 5″ non ?

_ Ah, ça ! Oui, en fait j’ai changé y a pas très longtemps, mais ce Kangoo est super aussi ! »

 

« Bon, on doit encore aller chercher deux autres personnes à Témis

_ Mais… on tiendra jamais tous dans la voiture, si ?

_ T’inquiète on sera juste un peu serrés jusqu’à Chalon-sur-Saône ! »

 

« Bonjour… Vous n’étiez pas censé être « Sabrina B, 22 ans » ?

_ Ah non ça c’est la nièce de la sœur de mon ex, j’ai juste réservé avec son compte, moi c’est Philippe, enchanté ! »

 

Bon, si tout le monde est là, on va y aller !

 

« Et vous alors, vous faites quoi dans la vie ?

_ Alors moi je suis en 2e année de médecine

_ Moi je suis vendeuse chez Nafnaf en ville

_ Et moi je suis en DUT Info-Com, vous savez, le DAB, tout ça… »

 

Du coup, Sabrina, je te dépose à Beaune toi ? Parce que je vous ai pas dit, mais je vous laisse sur les aires d’autoroute, je rentre pas dans les villes, c’est trop compliqué et on perd trop de temps…

 

« Et vous Jean-Michel, ça fait longtemps que vous faites du covoiturage ?

_ Oh déjà un moment oui, j’aime bien, je transporte beaucoup de jeunes !

_ C’est vrai que pour nous c’est plus simple et surtout moins cher !

_ On est bien d’accord, la SNCF, c’est quand même de sacrés escrocs ! »

 

« Euh… Jean-Michel, on n’aurait pas raté la sortie là ?

_ C’est pas vrai ? Tu m’avais dit Beaune ? J’étais persuadé que c’était Châlon… Tant pis je ferai demi-tour… Par contre… Est-ce que quelqu’un a des sous pour payer le péage ? »

 

Ça vous dérange pas si on met Nostalgie ?

 

On est d’accord qu’on se met tous de bonnes appréciations après ? Parce que j’ai une bonne moyenne d’étoiles et j’ai pas envie qu’elle chute…

 

« Bon, eh bien nous voilà arrivés à destination !

_ QF34GT

_ Excuse moi, j’ai pas bien compris ? Tu parles quelle langue ?

_ Euh… C’est le code Jean-Michel ! »

 


On espère que vous vous êtes reconnus dans ces situations, et en prime, voilà un petit lien vers une vidéo de la chaîne « Nou », sur, sans doute, le pire covoiturage de l’histoire !

La Team 2.0 s’occupe de la présence digitale du département sur les réseaux sociaux. Since 2013.