études

[TOP#11] Comment survivre au S3 ?

[TOP#11] Comment survivre au S3 ?

    1. Gérez votre emploi du temps !

Regarder son application pour connaître l’emploi du temps de la semaine ne suffit plus… Il est grand temps de définir vos réelles priorités ! Bien évidemment, nous parlons de priorités tournées vers le travail infocomien (il en existe bien d’autres). Définir vos objectifs de la semaine avant de la commencer vous aidera à réussir ce que vous vous étiez promis de faire. Pensez également au journal régulier avec de simples petites listes qui vous rappelleront vos objectifs de base afin de ne pas perdre du temps ailleurs.

 

    2. Les problèmes naissent d’un manque d’anticipation, prenez de l’avance sur vos projets 

« Il y avait un dossier à rendre pour demain ? », « Le contrôle est cet après-midi ?! », « Il fallait rendre l’exercice ? », vous vous reconnaissez ? (chapeau à ceux qui ne l’ont jamais dit ou pensé). Anticiper est le verbe essentiel, surtout au semestre 3 ! Si vous devez rendre un projet dans les deux semaines qui suivent, ne vous laissez pas avoir par la quinzaine de jours à vous faire ensevelir par les autres travaux à rendre. Faîtes ce que vous avez à faire, commencez à y réfléchir et à vous organiser (créez de suite un drive, votre meilleur collègue de travail). Ce sera des choses à faire en moins lorsque vous travaillerez tous ensemble sur ce travail ! Et soyez également proactifs en cours, cela vous fera gagner du temps précieux !

 

    3. Construisez de bonnes équipes de travail

Choisir une équipe de travail qui vous ressemble avec le même rythme de travail et le même état d’esprit est aussi important que de choisir le goût de sa pizza. La cohésion de groupe compte énormément dans l’avancement des projets. Et devinez quoi ? Au S3, les travaux collectifs ne manquent pas. Apprendre à compter sur les autres autant que sur soi-même demande un engagement annuel. Si vous avez trouvé chaussure à votre pied, vous pourrez tous ensemble aller, dans la joie et dans la bonne humeur, travailler à l’IUT durant tous les jeudis après-midi !

 

    4. Achetez une quantité illimitée de fiches Bristol

Il reste un peu plus d’un mois avant l’arrivée des DS. D’ici là, il vous faudra peaufiner vos connaissances à l’aide des inévitables fiches Bristol. A l’heure des révisions, ces fiches sont de véritables aides pour les partiels ! Grâce à leur petit format et leur rigidité, vous pouvez les transporter partout, ce qui vous permet de réviser n’importe où : à bord de la ligne 3 ou du train, dans un bar ou aux toilettes, aucun lieu ne peut désormais y échapper… Pour réviser efficacement, soyez synthétique dans vos fiches. Faîtes de beaux schémas et mettez-y vos plus belles couleurs pour stimuler votre mémoire visuelle ! Alors faîtes-en un énorme stock pour l’année !

 

    5. Faîtes de la salle co-working, la salle 202 et la BU votre 2ème maison

Votre appartement ne vous convient pas ? L’IUT a ce dont vous avez besoin. Alors ne cherchez plus : tables, livres, chaises, imprimantes et des Macs (quand il en reste), voilà ce qu’il vous faut. Ne vous étonnez pas si, durant le S3, vous apercevez des personnes en plein sommeil en salle de co-working à 8h du matin… Jour et nuit (et tous les jeudis après-midi), notre cœur bat pour ces lieux très fréquentés. Des endroits qui forgent l’esprit d’équipe, créés spécialement pour votre bien-être. Alors, si vous êtes en 1A, commencez déjà à réserver vos salles de travail (ou plutôt vos nouvelles chambres), vous n’êtes pas à l’abri d’amener plaids et tentes… 

 

    6. Commencez à chercher votre stage de deuxième année… en première année

Le stage de deuxième année se fait entendre dès la fin de la première année. Alors petit conseil : une fois votre premier stage acquis, commencez déjà à réfléchir au deuxième… Vous pensez avoir le temps l’année prochaine ? Entre les projets à rendre, les oraux et les deux challenges, la recherche de stage s’annonce bien plus délicate que vous ne le pensez. Pour vous guider dans votre recherche de stage, nous vous conseillons de vous rendre sur la page dédiée aux stages chez ICB !

 

    7. Faire un S3 en Espagne, un moyen d’éviter le grand froid franc-comtois

Durant le S3, le froid et le temps morose de Besançon peuvent nuire à votre moral. Pas de panique. Vous n’étiez peut-être pas au courant, mais éviter le grand froid franc-comtois est possible. Grâce à son réseau de partenaires étrangers, l’IUT vous permet de réaliser votre semestre 3 à l’étranger. Avec ICB, vous avez la possibilité de vivre 4 mois dans le pays de la paella, du flamenco et des tapas : l’Espagne ! À AlicanteMalagaMurcia ou Saint-Jacques-de-Compostelle, vous aurez la chance de devenir un véritable étudiant hispanique. Là-bas, vous suivrez un cursus en adéquation avec vos projets professionnels et les compétences acquises en Info-Com. Pour les 1A éventuellement intéressés par ce semestre espagnol, prenez contact avec le service des Relations Internationales de l’IUT et Madame Gainet afin d’être guidé du mieux possible. C’est une excellente opportunité pour vous d’approfondir vos connaissances en communication tout en découvrant une nouvelle culture et en forgeant votre ouverture d’esprit.

 

    8. Révisez le droit dès la fin du S2

Au lycée, les professeurs vous disaient sûrement de réviser l’histoire-géographie avant même le début de l’année. Avec le droit c’est pareil. Il vous accompagnera tout au long de votre semestre… et surprise : vous n’avez plus seulement à réviser les CM… parce que les cours de TD s’y rajoutent ! Dès la fin du dernier partiel de droit au S2, commencez à préparer vos cours de S3. Vous pouvez commencer par taper « Droit de la propriété intellectuelle » ou encore « Déontologie » sur Google afin d’avoir un avant-goût de la sauce avec laquelle Monsieur Maujean va vous manger…

 

    9. Prendre un cuisinier particulier pour le soir (ou Deliveroo pour les moins motivés)

Pour certains, cuisiner est un plaisir quotidien permettant d’oublier l’espace d’un instant l’IUT. Pour d’autres, cuisiner après une intense journée de cours est une tâche qui demande beaucoup d’efforts. En tant qu’infocomien, il vous faudra aussi travailler le soir. Sauf que nous sommes au S3. Oubliez les soirées Netflix ou les soirées foot. Bonsoir les cours de web marketing, les projets de créa et les nombreux dossiers à rendre qui ne vous lâcheront pas. Vous aurez donc très peu de temps pour remplir sainement votre estomac. Mais une solution existe : recruter un cuisinier. Si vous avez un/une coloc’ qui aime manier les casseroles pour préparer des plats savoureux, c’est pile poil ce qu’il vous faut (les 2A vous l’avez ?). Pour les moins chanceux – et les moins motivés – il existe Deliveroo, un service de livraison de plats cuisinés par les nombreux restaurants bisontins. Mais cela est non sans risque pour votre compte bancaire… Alors à vos fourneaux, car il vous faudra des forces pour aller au bout du semestre !

 

    10. Changez-vous les idées, parce qu’il n’y a pas qu’ICB 

Info-Com est une de vos raisons de vivre, c’est certain. Toutefois, prendre un peu de recul et faire d’autres choses est nécessaire… Chaque jour, grâce à Campus Sport, vous bénéficiez notamment d’activités sportives gratuites proches de notre lieu de travail ! Apprenez aussi à vous relaxer et à penser à autre chose pour revenir en pleine forme et être plus productif que jamais. Le sport, la lecture, la sieste (car dormir est primordial), l’art et la musique sont entre autres des moyens efficaces pour gérer l’intensité du S3. Vous pourriez penser que vous êtes trop fatigués ou que vous n’avez pas le temps de le faire, mais cela vous donnera plus d’énergie que vous n’en avez besoin. Bien sûr, les soirées du jeudi soir vous aident également à vous détendre avec modération (à TROP vous détendre pour certains…). Nouveauté cette année, les ateliers Zen’études qui se dérouleront pendant les mois de Novembre et de Décembre. Vous trouverez le lien pour vous y inscrire juste ici.

 


Même avec tous ces conseils, le S3 s’avérera d’une grande intensité. Mais vous le savez, il n’y a pas de secret pour surmonter cet obstacle. La réussite passera par le travail. Vous avez déjà passé la moitié du semestre, alors ne lâchez rien. Que la créativité soit avec vous.

Rédacteur.

Veuillez m’excuser du manque d’inspiration pour ma bio. Mais ne vous inquiétez pas, j’en aurai pour le blog…

Publié par Théo Vigezzi dans Com' un top