5 qualités indispensables pour étudier en Info-com

« La communication est une science difficile. Ce n’est pas une science exacte. Ca s’apprend et ça se cultive » nous disait Jean-Luc Lagardère. Phrase que l’on pourrait traduire, en tant qu’étudiant en communication, par « courage fiston, t’es pas au bout de tes peines ».

Il est évident que l’apprentissage de la com n’est pas un long fleuve tranquille. C’est pourquoi j’ai décidé de vous donner un léger coup de pouce en vous révélant les 5 principales qualités nécessaires si vous désirez vous engager dans ce sombre et étrange milieu. Suivre ces paroles pourrait vous éviter bien des cauchemars…

1) L’écoute :

La qualité première pour quelqu’un qui se veut compétent dans ce domaine. Il vous faudra non seulement savoir écouter les bonnes personnes, mais également arriver à tirer ce qu’il y a de meilleur dans leur discours. Vous devrez être capable d’instinctivement détecter les éléments importants lorsque vous échangerez avec votre commanditaire, et pouvoir deviner à quel moment ce dernier avoue n’avoir aucun intérêt pour votre travail, mais qu’il souhaite uniquement que vous l’invitiez au restaurant.

Eh oui, la com, ça sert aussi à vous faire avaler des couleuvres !

2) L’analyse :

… Va de paire avec l’écoute, bien entendu. En effet, si vous savez repérer un ton ironique pendant une discussion, il n’est pas dit que vous saurez m’indiquer pourquoi, sur le logo de cette marque de voiture franc-comtoise, le lion porte son regard vers la droite plutôt que vers la gauche – eh non, le placement de produit a été un échec.

Il vous faudra être perspicace, attentif au moindre petit détail de composition d’une affiche, d’une pub, ou d’un spot, à la manière d’un Sherlock Holmes des plus affûtés, car il n’est pas certain que vous ayez à chaque fois votre cher Watson pour vous suppléer…

3) La culture :

Eh oui, en communication, cela va de soit, il faut être « culturé » pour pouvoir comprendre tout ce que l’on nous raconte. Cela rejoint encore mes deux précédents atouts ; pour faire un bon communicant, rien de tel qu’une personne qui a lu la Bible et l’Encyclopédie dans leurs intégralités, qui sait apprécier les tableaux de Magritte, Monet, Miro et Munch, qui connaît sa géographie sur le bout des doigts, et qui pratique régulièrement du sport, mais aussi qui, à ses heures perdues, s’évade en se plongeant dans l’écriture de quelques vers de poésie…  Rassurez-vous ! Si vous êtes dépourvus de tout cela, la prochaine qualité peut y remédier !

4) La curiosité :

C’est évident que personne ne peut tout savoir sur tout ! Il vous sera fondamental de vous intéresser au monde qui vous entoure. Toujours vous poser des questions, même si, au final, ce sera souvent la même qui reviendra en boucle : « POURQUOI ? ». Si Descartes a su se connaître lui-même, c’est d’abord en pratiquant l’introspection, mais pour se faire et arriver à ses fins, il a dû douter de tout, et se demander « POURQUOI ». La communication se résumerait-elle à une question ? Vous avez 2 ans.

5) L’ouverture d’esprit :

Ce n’est pas pour rien que c’est le dernier conseil que je vous préconise. Travailler dans la communication est un dur labeur. Et si vous n’êtes pas capable de vous ouvrir aux personnes que vous rencontrez, aux gens avec qui vous collaborez, que vous ne voulez pas voir plus loin que le bout de votre petit nez, il sera difficile pour vous de poursuivre dans cette voie. Regroupez plusieurs individus, retenez le meilleur de chacun d’eux, mélangez le tout dans un grand openspace de 47m², laissez mijoter à feux doux pendant quelques jours, saupoudrez de sucre glace (Oui, la communication, ça fait grossir) et vous obtiendrez un excellent plan de communication, façon Infocom !


Alors, vous reconnaissez-vous dans au moins une de ces 5 qualités ? Non ? Pas même une ?

Et pourtant, je pense personnellement que, pour arriver au bout d’un article aussi ennuyeux, il faut une capacité d’écoute et de concentration assez élevée. Que vous aurez bien entendu réussi à associer un tableau à chacun des 4 peintres que je vous ai cité –et là vous vous dites, « c’est qui Munch ? ». Que vous êtes forcément en train de vous demander « MAIS POURQUOI une conclusion aussi stupide ? ». Et par-dessus tout, vous aurez compris que tout ceci n’était que des suggestions de qualité, votre personnalité ainsi que votre sagacité feront de vous un parfait communicant.

La Team 2.0 s’occupe de la présence digitale du département sur les réseaux sociaux. Since 2013.