Homme de Com’ : Nicolas Bordas

Un certain mercredi 4 novembre, après des jours et des jours d’attente nous y voilà enfin…

Arrivant devant le hall de l’ENSMM on se questionne, nos yeux balayent le secteur, on fait quelques mètres de plus et là … un amphithéâtre de personnes toutes plus différentes les unes que les autres se dressent devant nous. Quelques tours d’horizon pour analyser notre situation et on découvre 1, 2, 3 caméras prêtes à nous scruter sous tous les angles.

Alors là, vous êtes censés vous demander où vous êtes, avec qui, pourquoi, comment, dans quel contexte ? Bref, ça doit se bousculer dans vos têtes (ou pas d’ailleurs… mais pour l’estime de moi-même et de mon article, on va dire que votre esprit fourmille de questions !).

On se trouve une place, on ne bouge plus fixant le pupitre comme si celui-ci était devenu notre unique centre d’intérêt. Après quelques minutes d’attente (oui un peu de suspens ça fait pas de mal), il prend enfin place. Les oreilles dans les starting-blocks notre attention est au maximum, on entendrait une mouche voler.

Le micro s’ouvre, sa voix se libère, nous sommes pendus à ses lèvres, il nous fait part d’une petite anecdote pour mettre tout le monde à l’aise.

Notre interlocuteur a en effet toujours rêvé de venir à Besançon. Pourquoi ? La réponse on la trouve en remontant dans son enfance, où lors de sa première communion, on lui a offert une montre Lip. C’est pourquoi aujourd’hui nous ne remercierons jamais assez ce généreux donateur, car grâce à lui monsieur Nicolas Bordas, Vice-Président de TBWA\Europe et Président du réseau BEING Worldwide2, nous a fait l’honneur de nous faire partager son savoir au cours d’une conférence nommée : « La communication à l’heure d’internet » .

Nicolas Bordas Source : lasagadesaudacieux.com

Nicolas Bordas
Source : lasagadesaudacieux.com

Génie de la communication, toujours en avance sur son temps, il sait ce que sera la com’ de demain et comment chacun de nous doit l’appréhender. Comme nous connaissons la vague du « black is the new black » pour lui « digital is the new normal ». Ainsi nous serons tous amenés à devenir des hommes et des femmes augmentés car nous vivons toujours avec notre smartphone dans notre poche. Nous pouvons l’utiliser pour tout acheter, tout trouver, tout comparer, mais bientôt nous pourrons améliorer les capacités des objets qui font notre quotidien. Imaginez une vitre de voiture se transformant en jeux virtuels pour enfants, ou encore un mur de métro avec lequel vous pouvez faire vos courses à l’aide de QR codes et recevoir votre commande 1h après sur votre palier. Cela vous paraît être un épisode de Retour vers le Futur ? Eh bien sachez que bientôt cela deviendra votre quotidien. De plus en plus les produits deviennent des services et chacun de nous pourra les utiliser à sa guise.

En développant de nouvelles manières de consommer, la communication se refait une jeunesse et change de peau. Celle-ci devient de plus en plus interactive et le timing devient de plus en plus important pour ne pas louper LE moment qui touchera LA personne avec LE bon message au BON endroit. Si on reprend les mots de Monsieur Bordas « Sending the right message to the right person at the right place, at the RIGHT TIME! ».

Les influenceurs doivent être « influencés ». Pour cela, on dégaine les contenus partageables, ceux que vous auriez envie de montrer à tout votre entourage, ceux qui sauront toucher le plus grand nombre. Pour cela il n’y a pas de mystère, pour Nicolas Bordas il faut allier humour, esthétisme et émotion pour réussir à toucher l’égo et le self-estime de chacun (on ne va pas se le cacher, par exemple, lorsqu’une pub nous valorisent nous sommes flattés et nous avons d’autant plus envie d’acheter LE produit de CETTE marque. Si si je vous assure ! Regardez cette pub et osez me dire que vous n’avez pas envie d’acheter Always et de partager cette publicité avec vos amis : https://www.youtube.com/watch?v=uRjXDixe15A ) ou encore proposer une expérience unique à quelques personnes pour que ces privilégiés puissent le partager sur leurs réseaux sociaux et inciter leur entourage à faire de même (se sentir VIP, ces Coréens du Sud l’ont ressenti pendant quelques instants : https://www.youtube.com/watch?v=g7CRMrR24Mo).

Enfin l’exclusivité pour quelques chanceux qui se trouvent au bon endroit, au bon moment et qui découvrent un événement unique, peut les propulser au sentiment d’être tels des Dieux de l’Olympe. Ainsi ils partagent leur moment pour faire augmenter l’égo de leur entourage qui suivra de plus près la marque (en même temps quand on voit ce genre d’événement pour le grand public, on se dit que Ralph Lauren pourrait devenir notre marque fétiche : https://www.youtube.com/watch?v=ugBbTiBmZ2g).  

Les mots de la fin resteront tout de même : « Les objets connectés arrivent, tenez-vous prêt ! »

Petite mise en bouche de notre Futur, histoire de vous émoustiller ou de vous faire peur… à vous de voir : https://www.youtube.com/watch?v=VcaSwxbRkcE

La Team 2.0 s’occupe de la présence digitale du département sur les réseaux sociaux. Since 2013.